Voyages argentiques

Avec cette série de photographies argentiques prisent principalement au Leica, je voulais aborder mes différents voyages. Ce thème m’est d’autant plus cher que je me considère moi-même comme une “nomade” traversant les frontières invisibles qui me séparent de ces paysages tant fantasmés. Je constitue une imagerie, tel un carnet de bord des lieux que je traverse et dont j’essaie de capturer l’essence. On peut considérer cela à la fois comme une sorte d’état des lieux à un moment précis, mais à la fois un appel au souvenir.

Ce travail représente des lieux souvent déserts, mais non dénués de toute humanité. Je voulais vraiment donner une place prépondérante au hors champ, même si l’effet “carte postale” prend le dessus, le fourmillement de la vie est palpable tout autour du cadre.

Le projet est en perpétuel mutation puisqu’il se construit au gré des voyages et des envies comme un véritable journal intime.

Photos